Hauts les cœurs !

steelLe mot de la présidente

Doit-on forcément être en couple pour être heureux ? Les confidences de notre romancière favorite vous mettront du baume au cœur.

Le mot de Danielle

Chers amis,

J’espère que vous attaquez cette semaine du bon pied !

Je me suis souvenue d’une chanson l’autre jour… C’est une très vieille chanson, qui remonte à bien avant ma naissance. En y repensant, les paroles m’ont choquée : You’re nobody until somebody loves you (« tu n’es personne tant que tu n’es pas aimé »). Je trouve que c’est une bien mauvaise philosophie de vie qui peut faire beaucoup de mal. Et je pense qu’on s’est tous dit que c’était vrai à un moment de notre vie. On est dans une sorte d’impasse, il n’y a personne dans notre vie (amoureuse), et on a l’impression de n’être rien ni personne. Moi aussi, j’ai connu de pareils moments. Mais je me suis rappelée qu’il ne fallait pas tomber dans le piège. Quand j’étais encore mariée, je ne travaillais pas le weekend. Je passais les deux jours avec mon mari et mes enfants. Aujourd’hui, je suis divorcée et mes enfants sont grands, donc je travaille la plupart des weekends. Bon d’accord, TOUS les weekends (mais tout est si calme, personne ne me dérange pendant que j’écris).

Je pars en vacances avec mes enfants une fois par an, je ne peux imaginer partir seule (ce ne serait pas très amusant). Et je n’aime pas plus aller au restaurant ou au cinéma en solitaire (personne à qui parler ou avec qui partager du popcorn). On en vient parfois à se dire qu’on ne mérite pas de s’amuser si personne n’est à nos côtés. Être aimé(e) nous fait nous sentir si important et digne d’intérêt, si chanceux. J’aime travailler quand je suis seule car ça occupe mon temps, ça me distrait et les journées passent plus vite – bien que je puisse aller me promener dans un parc, aller au musée, ou à une expo toute seule, – je n’ai pas à attendre d’être aimée pour faire ça !

Je n’aime pas l’idée qu’on puisse se sentir dévalorisé parce qu’on n’est pas en couple, c’est vraiment affreux de se dire qu’on est personne tant qu’on ne nous aime pas. Je ne suis pas personne. VOUS n’êtes pas personne ! Après ces réflexions, j’ai décidé de m’offrir quelque chose, de faire une activité qui sorte de l’ordinaire, et j’ai décidé que je n’avais pas à attendre quelqu’un pour le faire, ni même qu’on me donne la permission pour que je me sente spéciale.

Chacun d’entre nous est spécial, et chacun d’entre nous est quelqu’un – quelqu’un d’unique, de singulier et d’important dans ce monde. Donc prenez soin de vous, et faites vous plaisir aujourd’hui. Je pourrais bien ne pas travailler ce weekend…

Je vous souhaite une très bonne semaine ! Vous le méritez.

Amitiés,

Danielle

Une réponse à “Hauts les cœurs !”

  1. BELLA dit :

    Danielle est unique tous ses écrits sont un encouragement pour ses lecteurs, elle est réelle , sincère et vrai.

    Merci Danielle pour tous ces précieux conseils qui sont entrés au plus profond de notre être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *