Bonne année !!!

 

photo of 2019 light art

Photo by NordWood Themes on Unsplash

Le mot de la Présidente

Pour cette nouvelle année, Danielle vous raconte comment elle passe désormais ses réveillons et vous adresse ses meilleurs vœux. J’en profite bien entendu pour me joindre à elle et vous souhaiter de belles lectures en 2019 ! D’ailleurs, notez bien : La Médaille, le prochain roman de votre auteur favori sortira le 10 janvier.

Le mot de Danielle

Bonjour à tous,

J’espère que vous êtes tous en forme et que vous avez apprécié les vacances. Je travaille beaucoup et j’écris pas mal ces jours-ci, ce qui me tient occupé et heureuse. J’ai passé un Noël agréable avec mes enfants. Ils sont partis il y a quelques jours, je me suis donc remise au travail.

La Saint-Sylvestre n’est que l’un de ces jours dont je ne suis pas folle, certaines fêtes sont plus difficiles que d’autres. Les vacances comme Noël sont difficiles pour certains, en particulier si on est seul, cela aide d’avoir des enfants, une grande famille qui vous entoure. Et puis, il y a d’autres vacances qui sont simplement déprimantes si vous êtes seul(e), comme la Saint-Sylvestre et la Saint-Valentin. En vérité, mes meilleurs réveillons datent de quand j’étais mariée ; nous nous fichions du Nouvel An, nous regardions de vieux films à la télévision, nous mangions du pop-corn et dormions bien avant minuit. Ça m’allait très bien !!! Mon meilleur réveillon du Nouvel An de tous les temps, en pyjama, sans chichis, sans fête, niché au lit avec la personne que vous aimez (et du pop-corn !!).

Puis il y a eu une phase au cours de laquelle nous avons organisé de grandes fêtes le soir du Nouvel An. C’était amusant (même si je préférais les années pyjama). Quand j’étais jeune, j’allais à des soirées pour le réveillon, mais comme je ne bois pas, tout le monde était saoul sauf moi. J’avais alors très peur que mon rendez-vous ne nous tue en voiture sur le chemin du retour (pas très amusant, je suis devenue plus intelligente avec l’âge et j’ai refusé d’être conduite par un ivrogne ; sur la fin, je restais simplement à la maison). Après mon divorce, j’ai continué à donner ces grandes fêtes. Je regardais tout le monde danser et s’embrasser à minuit. Après la fête, je montais dans ma chambre et pleurais. Ensuite, j’ai opté pour des dîners raffinés. Je n’avais plus à regarder les gens danser. C’était bien, mais ce n’était pas terrible non plus : je devais toujours les regarder poliment s’embrasser. Puis j’ai eu une nouvelle idée : des parties de poker ! J’aimais beaucoup et ça me rapportait environ 20 dollars. Personne ne devait s’embrasser, les gens fumaient, mangeaient de la pizza et buvaient – et s’ils buvaient suffisamment, je gagnais davantage. Je l’ai fait pendant un certain nombre d’années, mais j’en ai eu marre. J’ai alors organisé de petits dîners avec des amis mais, encore une fois, vous ne pouvez pas éviter l’embrassade de minuit. Et finalement, j’ai abandonné et j’ai décidé, il y a quelques années, que le meilleur moyen de passer le réveillon, c’était de travailler sur un livre, ce moment où je ne sais même pas quel jour voire quelle heure il est.

Quand j’écris, tout disparaît, je suis perdue dans l’histoire. Il n’y a personne qui s’embrasse dans mon bureau à minuit – à l’exception des personnages de mon livre. Ce n’est pas un réveillon très glamour : je n’ai pas de robe fabuleuse à porter, je suis toute décoiffée, dans une tenue confortable. Je préfère toujours les soirées pyjama et pop-corn en définitive.

Donc, si vous êtes seul(e) ce soir, j’espère que vous avez trouvé une solution tout aussi efficace. Peut-être une boîte de chocolats et un film préféré ? C’est seulement un jour par an et ce n’est pas grave. Le lendemain, tout le monde a une terrible gueule de bois et n’a peut-être pas forcément passé un si bon moment. Alors bonne année et, surtout, je vous adresse tous mes vœux et mes meilleures pensées pour un NOUVEL AN FABULEUX, FANTASTIQUE, PRODUCTIF, AVEC LA SANTÉ ET BEAUCOUP DE BONHEUR !!!

Amitiés,

Danielle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *